Publicité
13 mai 2012 - 08:52

Un neuvième roman jeunesse pour l’auteure Marie-France Desrochers

Windsor (RC) – En présence d’invités et collègues, c’est au Café des artistes de l’école secondaire du Tournesol que Marie-France Desrochers a célébré la sortie de son 9e roman jeunesse, « Une force de la nature » à la fin du mois d’avril. Ce nouvel épisode remet en scène les deux protagonistes des ouvrages précédents, Jérémy et son ami Mathieu, qui seront de retour pour un dixième roman de l’auteure faisant suite au plus récent.

À chacun des chapitres d’Une force de la nature, Marie-France Desrochers a greffé des personnages célèbres pour leur force et leurs exploits physique, tels Louis Cyr, le mythique Samson ou Alexis le Trotteur. De quoi inspirer Jérémy et son compagnon qui se retrouvent encore dans le pétrin lors d’une activité de camping sauvage dans la région de Saint-Raymond-de-Portneuf, près de Québec. ¸

L’auteure poursuit donc son tour de force d’intéresser les garçons à la lecture. « Mes élèves me voient comme une enseignante qui raconte des histoires, mes lecteurs comme une auteure qui enseigne. Après plus de vingt ans au 1er cycle du secondaire, je connais bien la réalité, les craintes et les drames des jeunes lecteurs récalcitrants. D’ailleurs, c’est un de ces élèves qui m’a amenée à écrire pour les garçons qui n’aiment pas lire, ou qui éprouvent des difficultés de lecture. »

C’est en tenant compte de ces aspects que Marie-France Desrochers a créé en 2003 avec le fondateur des Éditions de la Paix, Jean-Paul Tessier, la collection « À cheval » qui s’adresse plus spécifiquement aux lecteurs « à cheval » entre le primaire et le secondaire.

« Comme « on n’est jamais si bien servi que par soi-même », je me suis mise à l’écriture pour les lecteurs les plus difficiles, les garçons pour qui la lecture est synonyme de torture. Neuf romans plus tard, je ne regrette pas mon choix car je peux vivre mes trois grandes passions : l’enseignement, l’écriture et la lecture », affirmait l’auteure lors du lancement.

Après les parutions de ses deux premiers romans jeunesse en 2003 avec « Le plan V » et « La caserne de l’ours mal léché », Marie-France Desrochers maintient le rythme annuellement avec un nouveau titre, à l’exception des années 2008 et 2011.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.