Publicité
28 mars 2009 - 10:03

Nitram en studio

Saint-François (RC) – Les membres du groupe Nitram ont débuté récemment les sessions d’enregistrement de leur premier album CD. Cette étape a exigé une préparation de plus d’un an pour Nicole, René et Stéphane Martin, qui ont pu mener à terme leur rêve de graver l’empreinte musicale qu’ils ont laissé durant plus de quinze ans, incluant leur retour sur scène au cours des dernières années.

Installés au studio de Pierre Grenier situé à Frampton, en Beauce, les trois membres de la famille Martin greffent au laser les meilleurs hits anglophones et francophones des années 1980 qu’ils ont interprété, obtenant un succès d’estime dans de nombreuses régions du Québec où ils ont été en spectacle. À ces pièces s’ajoutent quatre compositions originales pour lesquelles les trois Nitram ont composé les paroles et la musique.

La gérante du groupe, Nathalie Boisvert, qui est aussi notre collègue de travail à L’Étincelle à titre de responsable du site Internet, a participé à ce collectif. « Nous avons tous participé à la composition des pièces qui s’inspirent des courants musicaux des années 80. L’expérience a été valorisante pour tout le monde et l’énergie demeure très bonne. Deux de ces quatre pièces inédites ont été offertes au public lors du Festival du papier à Windsor, en juin dernier. »

Idéalement, l’album devrait être disponible au mois de mai prochain. Les trois Nitram s’attendent à une bonne demande venant de celles et ceux qui ont été témoins de l’évolution et des succès du groupe. Une fois ce rêve réalisé, des spectacles sur scène et le projet d’une tournée pourraient être à l’agenda.

Pour voir le travail de Nitram, cliquez sur le lien suivant:
 http://www.youtube.com/watch?v=PmIePPYkd4g

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.