Publicité
19 novembre 2018 - 04:00 | Mis à jour : 08:54

Caroline Poulin : profession travailleuse de rang de l’Estrie

Estrie – Au nom des MRC, la travailleuse de rang Caroline Poulin a été présentée à un auditoire du milieu agricole, le 25 octobre, au Centre de foires de Sherbrooke à l’occasion d’une soirée-bénéfice Bières et fromages visant à compléter le financement de ses services.

Caroline Poulin est originaire de l’Estrie et le milieu agricole fait partie de sa vie depuis toujours. Elle est titulaire d’un baccalauréat en travail social et œuvrait depuis 13 ans dans le Réseau de la Santé et des Services sociaux, en plus de posséder l’expérience du secteur communautaire. MmePoulin est déjà sur le terrain depuis quelques semaines. Compte tenu du contexte économique actuel, il y a fort à parier qu’elle ne chômera pas.

«Les pertes de marché pour les producteurs de lait, d’œufs ou de volailles dues au nouvel AEUMC ou à la guerre commerciale qui sévit dans la production de grains et de porcs n’aident pas à stabiliser le moral des producteurs», a déclaré Lynne Martel-Bégin, productrice forestière et de bovins laitiers et vice-présidente de l’UPA-Estrie.

Selon les experts, la moitié des producteurs agricoles vivent un fort niveau de détresse psychologique, contre 1 citoyen sur 5 dans la population québécoise en général. «Dans la dernière année, 70% des demandes d’aide reçues par l’organisme Au cœur des familles agricoles proviennent de producteurs de lait. Les hommes sont à l’origine de 60% des appels à l’aide», précise René Beauregard, directeur de l’ACFA, de qui relève la travailleuse de rang.

Cette situation préoccupante avait déjà alerté la MRC de Coaticook qui fut à l’origine de la concertation régionale dans ce dossier. «Effectivement, le secteur municipal estrien s’est mobilisé pour les producteurs agricoles. L’UPA-Estrie a pris le relais avec brio et a déplacé des montagnes pour ficeler le financement nécessaire à un projet viable sur trois ans», ajoute Jacques Madore, préfet de la MRC de Coaticook.

Plus de 25 000 $ recueillis en une seule soirée

La soirée Bières et fromages d’ici a permis de boucler le budget et même davantage. Ce soir, plus de 25000$ ont été amassés pour compléter le financement sur trois ans de 215000$. Cela donnera le temps aux partenaires de convaincre le nouveau gouvernement de contribuer à la pérennité de cette ressource primordiale.

D’ailleurs, pendant la campagne électorale, tous les candidats rencontrés se sont montrés ouverts à faciliter la prise en charge budgétaire du service par le gouvernement. Quelques élus des trois paliers de gouvernement ont même profité de la soirée pour appuyer le projet de leur présence. Rappelons que des travailleurs de rang sont maintenant en place dans sept régions du Québec; ce qui tend à démontrer que le besoin est bien réel pour ce genre de service en milieu rural.

Pour communiquer avec Caroline Poulin, les producteurs agricoles et leur famille sont invités à téléphoner à l’ACFA au 450 768-6995.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.