Publicité
1 décembre 2018 - 04:00

L’importance de se souvenir, d’honorer et d’agir

Par Ralph Côté, Journaliste

Ulverton (RC) – C’est à 11 h de l’avant-midi le dimanche 11 novembre qu’à la demande du maire d’Ulverton, J. Pierre Bordua, qui a demandé à Esther Healy, du Musée de la Société d’histoire du Comté de Richmond, de dévoiler la nouvelle plaque commémorative sur laquelle les noms regroupent treize soldats tués aux combats outremer lors de la Première Guerre mondiale de 14-18. Tous étaient d’Ulverton.

Cent ans plus tard, c’est une maintenant nouvelle plaque qui est installée à l’extérieure comme auparavant, face à l’hôtel de ville. Cependant, la plaque commémorative Roll of Honour (tableau d’honneur) a été volée durant l’été 2014. Dès lors un comité de citoyens, incluant des bénévoles et d’appuis, dont ceux de la Municipalité, ont mené à une plaque de marbre poli qui sera fixée à une stèle de pierre.

« Je tiens à remercier de façon toute spéciale le comité de citoyens d’Ulverton qui a fait patiemment la recherche des noms inscrits sur la plaque. Il s’agit de Brenda Bailey (vétéran de l’aviation), Michael Smith (agriculteur), Robert Bélanger (vétéran de l’aviation) ainsi que le personnel de la Municipalité regroupant la directrice Louise Saint-Pierre et Vickie Turgeon pour leur soutien. Je remercie également Michel Richard, Gwyneth Grant et son époux Andrew ainsi que Julie Miller qui a contacté Esther Healy afin qu’elle dévoile la plaque honorifique. S’ajoute aussi Mélissa Walsh et René Audet des Anciens Combattants Canada pour leur soutien sans faille, moral et financier », a tenu à signaler le maire Bordua.

Dignitaires et citoyens

Deux minutes de silence ont été observées, suivies de la cornemuse et clairon suivi de la levée des drapeaux et la lecture de la Promesse de se souvenir. Le député de Richmond-Arthabaska Alain Rayes, le député de Richmond André Bachand et le maire J. Pierre Bordua ont chacun déposé les couronnes à proximité de la plaque et de la croix.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.