Publicité
21 novembre 2018 - 04:00

Bilan 2018 : De belles réussites à la Poudrière malgré les ajustements

Windsor – En cette fin 2018, le conseil d’administration de la Poudrière trace un bilan positif de sa dernière année d’activité. Le parc historique a continué d’offrir à ses visiteurs un site merveilleux marqué par l’histoire, la culture et la nature.

« On figure à quelque 6000 visiteurs qui ont fréquenté la Poudrière au courant de la dernière année, dont environ 1500 personnes au musée et à la projection multisensorielle Murmures. Ce sont des chiffres tout à notre honneur. En ce qui concerne les sentiers, les données sont plus difficiles à analyser étant donné les accès et la gratuité pour les gens de Windsor. Quoi qu’il en soit, les utilisateurs nous ont mentionné que les sentiers n’avaient jamais été aussi beaux », a mentionné la présidente du conseil d’administration, Ana Rosa Mariscal.

Les spectacles sous la formule5 à 7 ont été un franc succès tout au long de l’été. «Nous avions de nouveaux artistes, mais également de nouveau public. La terrasse était pleine lors des représentations. Les gens apprécient l’offre et l’endroit », a renchéri Mme Mariscal.

Changement au niveau du personnel

L’année 2018 a été marquée par des changements au niveau du personnel. Le directeur Luc Cloutier n’étant plus à l’emploi de la Poudrière depuis le mois de juin, ce sont les membres du CA avec l’aide de plusieurs bénévoles qui ont pris le relais concernant certaines tâches.

« M. Cloutier a été à l’emploi de la Poudrière au cours des six dernières années. Nous tenons à le remercier. Son départ a apporté certains ajustements, mais nous avons relevé le défi sans toucher à la programmation. Bien évidemment, nous souhaitons bonne chance à M Cloutier dans ses projets futurs », a dit la présidente du conseil d’administration.

L’homme à tout faire, Stéphane Pelletier, a également quitté au cours de l’été en déménageant à l’extérieur de la région. La Poudrière a bénéficié des programmes de subvention salariale, d’Emploi Été Canada et de Jeunesse Canada au travail pour combler des postes tout au long de l’année.

Des projets pour 2019

Depuis trois ans, le budget de base accordé par le ministère de la Culture et des Communications était régressif jusqu’au point de disparaitre complètement en 2018, la Poudrière se doit de trouver encore plus de financement autonome pour les prochaines années.

Les spectacles en formule 5 à 7 et la soirée de dégustation de Vins et fromages sera de retour, mais l’avenir de la Poudrière passe par de nouveaux projets. D’autres spectacles pourraient s’ajouter à la programmation. L’organisme envisage également la location d’équipements sportifs pour ses sentiers et souhaite aussi s’occuper d’hébergement rustique. Une demande a été déposée la MRC du Val-Saint-François pour l’embauche d’un chargé de projet qui s’occuperait de ces aspects.

Dans les prochains jours, le conseil d’administration ouvrira un poste de coordonnateur afin d’assurer la planification et la programmation pour 2019.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.