Publicité
10 septembre 2018 - 04:00 | Mis à jour : 09:13

Alain Leclerc, une victime prend la parole

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - La représentation sur sentence d’Alain Leclerc qui a reconnu sa culpabilité aux accusations de fraude et d’agression sexuelle sur une Asbestrienne s’ouvrira au cours des prochaines semaines. Or la victime dans cette affaire attend ce moment avec impatience afin d’entreprendre un tournant sur un épisode de sa vie qu’elle qualifie elle-même d’enfer sadique et surréaliste.

Piégée au sein d’un régime de terreur monté de toutes pièces par Leclerc, la victime aura vécu cinq mois au sein d’un stratagème sans pitié où l’isolement semblait la seule issue possible. Rencontrée par les Actualités-l’étincelle, cette résidente de la MRC des Sources nous dit vouloir mettre en garde la population contre ce type d’individu. «Parfois on pense qu’il y a seulement dans les films qu’il se passe des situations de ce genre, or c’est complètement faux et j’en suis une preuve vivante. Il faut cesser de juger les gens à qui cela arrive, car lorsque tu te retrouves au cœur d’une histoire comme la mienne, celle où la peur du monde extérieur est alimentée continuellement, tu te mets vite à croire de mauvaises choses de la part de mauvaises personnes. Dans mon cas il s’agit d’un homme qui habitait et qui habite encore aujourd’hui, la même municipalité que moi, nous avions des connaissances en commun et il détenait des informations très précises sur ma vie privée, qu’il avait trouvées entre autres sur les réseaux sociaux et dont il s’est servi contre moi afin d’atteindre son but» d’expliquer la femme.

«Je présume malheureusement qu’il y a d’autres personnes qui sont actuellement aux prises avec des menteurs-manipulateurs de ce genre et il faut que ça cesse. Ce sont des personnes dangereuses qui sont prêtes à tout pour arriver à leurs fins. Voilà pourquoi il faut dénoncer ces types de comportements dès qu’on en décèle leurs présences. Ne minimisons surtout pas l’impact que ceux-ci peuvent avoir au final et il faut demeurer prudent face à cela. Pour ma part je vivrai l’esprit plus tranquille, uniquement lorsque mon agresseur sera derrière les barreaux, car j’aurai la certitude à ce moment qu’il ne pourra récidiver.

Heureusement pour ma part je peux compter sur le support de mes proches et je reçois également de l’aide extérieur. Cela me permet d’avancer tranquillement dans ma démarche de réhabilitation afin de reprendre ma vie en main. Mon souhait le plus cher sera maintenant d’être une relation d’aide afin que l’histoire que j’ai vécue, personne d’autre n’ait à la subir à l’avenir» de conclure la victime.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.