Publicité
15 juillet 2018 - 04:06

Fête des tout-petits : un succès assuré à St-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-François (RC) – Pour une troisième édition, la Fête des tout-petits s’est déroulée au parc des Pionniers vendredi dernier, le 6 juillet. Les trois organisatrices, Caroline Bouffard, Virginie Fortin et Josianne Goyette ont dès lors profité d’un avant-midi qui s’est avéré un baume suite à six jours de canicule en ligne.

«Ça aurait été beaucoup plus difficile; nous avons été chanceuses de cette belle température, surtout que cette troisième année marque un autre accroissement des petits. À notre première activité en 2016, 30 tout-petits étaient présents au parc des Pionniers et deux ans plus tard, c’est 70 qui ont profité de l’occasion avec leurs parents et amis. En fait, sept garderies en milieu familial de la région de Saint-François-Xavier-de-Brompton étaient sur place», mentionne Virginie Fortin.

Jeux gonflables, maquillages, jeux d’eau, amusements et collations ont continué durant quelques heures en début d’après-midi. La Régie intermunicipale d’incendie de la région de Windsor était sur place avec les pompiers, dont le préventionniste Vincent Léveillée et la mascotte Yvon Larosée qui accueillait les enfants.

La Fête des tout-petits est un évènement qui cherche à réunir le plus de jeunes âgés de 5 ans et moins afin de créer de belles rencontres. Le maire de Saint-François, Gérard Messier, a pour sa part apprécié l’effort des trois organisatrices ainsi que l’aide d’une quinzaine d’adolescents qui ont appuyé les trois femmes.

Au niveau des commandites, le Marché Saint-François, la Régie intermunicipale d’incendie de la région de Windsor, la Municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton et Gonflables.ca ont appuyé cette troisième édition qui devrait être de nouveau l’an prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.