Richmond (RC) – La météo l’avait prévue tout au long de la semaine et même si les prédictions sont parfois ou souvent inexactes, le défilé de la Confédération du 1er juillet 2018 a frappé le début de la canicule qui s’annonçait pour la présente semaine.

Avec plus de 30 degrés Celcius, un soleil de plomb et aucun vent à l’horizon, les organisateurs et les bénévoles étaient cependant au fait de quelques parades parfois suffocantes. Bien préparée et à un rythme constant, le défilé a offert plusieurs nouveautés et concepts liés aux organismes, commerces, entreprises incluant les jeunes et adultes.

Les familles et participants ont remarqué les efforts pour cette édition2018. En tenant compte des chevaux et attelages pouvant souffrir de la chaleur, ce sont les remorques et tracteurs qui ont supporté les plates-formes sur lesquelles plusieurs décors et arrangements ont été photographiés en bordure du trajet.

Autant à Ottawa, Montréal et beaucoup d’autres villes et municipalités ont amorti les ardeurs en raison de la canicule. Il en était ainsi à Richmond alors que l’intersection des rues Craig et Principale était clairsemée. Les spectateurs et familles ont cependant trouvé des points sous les arbres ou directement chez les amis et parents dans les secteurs résidentiels.

Le président de la Légion canadienne et conseiller municipal de Richmond, Charles Mallette, tient à remercier l’équipe de la Légion qui a travaillé à mettre sur pied l’édition2018 de la parade du Canada avec l’apport de bénévoles et divers intervenants.