Publicité
12 juin 2018 - 04:00 | Mis à jour : 13:54

De nouveaux soutiens pour le lave-autos des pompiers

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – L’Association des pompiers de la Régie d’incendie tenait son lave-auto annuel durant la journée du samedi 2 juin. En plus de pouvoir faire nettoyer l’extérieur des véhicules à peu de frais, les parents et enfants pouvaient profiter des hot-dogs et breuvages, des jeux gonflables et de la présence des camions rouges provenant des casernes de Windsor et de Saint-François-Xavier qui a attiré l’attention des enfants, heureux de pouvoir toucher au volet et de découvrir l’intérieur des mastodontes.

Pour 2018, le lave-auto des pompiers a notamment offert d’épauler les écoles primaires de l’Arc-en-ciel et de Saint-Philippe. De 8h30 à 15h, les boyaux d’arrosage et le savon ont fait reluire 350 véhicules à l’arrière du garage municipal.

«Nous avons amassé 4 350$ dans la journée et avec les dépenses de près de 900$ enlevées et la part que l’association se réserve, nous partagerons 2 300$ aux organismes. Au nom de mes collègues, j’aimerais remercier la population de la région pour leur générosité et leur participation. Un merci aussi aux conjointes et enfants des pompiers sans qui un évènement de cette ampleur n’aurait pas lieu», considère le coordinateur Adam Rousseau.

Concernant la Régie d’incendie intermunicipale, les personnes présentes au lave-auto pouvaient visiter la nouvelle caserne de la rue Saint-Georges en présence des cadres et pompiers de la régie.

L’Association des pompiers de la Régie d’incendie regroupe Pierre Beauchesne, Jonathan Massé, Marc-André Massé, Tomy Ouellet, Jonathan Paradis, Adam Rousseau et Nathaniel Ruel. L’association est ouverte à l’appel de projets sur le territoire de la Régie intermunicipale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.