Asbestos (GCA) - La résidence de l’Or blanc, située sur la 1re avenue à Asbestos, fermera définitivement ses portes dans 6 mois. Les 45 résidents de l’endroit ainsi que leur famille en ont été informés mercredi dernier.

Cette nouvelle a été accueillie comme une douche froide, avec beaucoup d’émotions et une très grande incompréhension de l’ensemble des résidents. Certains d’entre eux demeurent à cet endroit depuis près de 20 ans. Notons qu’une douzaine d’employés y travaillent.

De son côté, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS dit travailler avec les personnes âgées ainsi que leur famille, afin de pouvoir les relocaliser. Selon le CIUSSS, l’objectif est de les guider vers le meilleur endroit possible. Si certaines personnes veulent retourner vivre en appartement, elles pourraient être admissibles à de l’aide à domicile.

La résidence de l’Or blanc a été construite il y a plus de 30 ans. L’an dernier, son fondateur, M.Marcel Savoie, est décédé. «C’est la succession qui a décidé de vendre», explique la liquidatrice de la succession et administratrice de la résidence, MmeMélisa Savoie.

«On a réalisé que ce bâtiment devait être absolument mis aux normes du code du bâtiment2010, donc que le bâtiment doit être un bâtiment incombustible, construit en acier et en béton». La décision de fermer définitivement a alors été prise par le nouveau propriétaire de changer la vocation de la résidence, en immeuble à logements.

Le cas de la résidence de l’Or blanc n’est pas unique. Selon le Regroupement des résidences pour personnes âgées du Québec, près de 370 résidences ont fermé leurs portes depuis la tragédie de L’Isle-Verte en 2014.

L’incendie a amené un resserrement des normes de sécurité. Le gouvernement a entre autres forcé les résidences pour personnes âgées à se doter de gicleurs d’ici 2020.