Publicité
19 mai 2018 - 04:00

Fermeture de la résidence de l’Or Blanc d’Asbestos

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Asbestos (GCA) - La résidence de l’Or blanc, située sur la 1re avenue à Asbestos, fermera définitivement ses portes dans 6 mois. Les 45 résidents de l’endroit ainsi que leur famille en ont été informés mercredi dernier.

Cette nouvelle a été accueillie comme une douche froide, avec beaucoup d’émotions et une très grande incompréhension de l’ensemble des résidents. Certains d’entre eux demeurent à cet endroit depuis près de 20 ans. Notons qu’une douzaine d’employés y travaillent.

De son côté, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS dit travailler avec les personnes âgées ainsi que leur famille, afin de pouvoir les relocaliser. Selon le CIUSSS, l’objectif est de les guider vers le meilleur endroit possible. Si certaines personnes veulent retourner vivre en appartement, elles pourraient être admissibles à de l’aide à domicile.

La résidence de l’Or blanc a été construite il y a plus de 30 ans. L’an dernier, son fondateur, M.Marcel Savoie, est décédé. «C’est la succession qui a décidé de vendre», explique la liquidatrice de la succession et administratrice de la résidence, MmeMélisa Savoie.

«On a réalisé que ce bâtiment devait être absolument mis aux normes du code du bâtiment2010, donc que le bâtiment doit être un bâtiment incombustible, construit en acier et en béton». La décision de fermer définitivement a alors été prise par le nouveau propriétaire de changer la vocation de la résidence, en immeuble à logements.

Le cas de la résidence de l’Or blanc n’est pas unique. Selon le Regroupement des résidences pour personnes âgées du Québec, près de 370 résidences ont fermé leurs portes depuis la tragédie de L’Isle-Verte en 2014.

L’incendie a amené un resserrement des normes de sécurité. Le gouvernement a entre autres forcé les résidences pour personnes âgées à se doter de gicleurs d’ici 2020.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.