Asbestos (GAG/GCA) – Dans son bilan sur les états financiers pour 2017, la Ville d’Asbestos dégagerait un surplus de près d’un million $. C’est du moins ce qui ressort du rapport déposé lors d’une séance spéciale du conseil qui s’est tenue lundi soir.

C’est à peine 1.9% des revenus de fonctionnement pour l’année2017 qui ont été de 11091604$. Ce montant a été généré principalement par des revenus liés au service de traitement des eaux usées, à la hausse des revenus des droits de mutation ainsi que des revenus d’intérêts sur le solde des comptes en souffrance.

La Ville d’Asbestos a effectué plusieurs transactions de vente de terrain pour le développement, ainsi que la vente de la carrière municipale à la Corporation de développement socioéconomique afin d’en faciliter la gestion. Les revenus de ces transactions immobilières sont de l’ordre de 394, 000$ sans compter les revenus de la vente de pierre en inventaire sur place, qui ont offert un profit net de 136700$.

La Ville a également décidé de libérer des soldes disponibles de règlements d’emprunt terminés pour un montant de 97469$ afin de permettre de financer comptant en 2018, l’achat nécessaire d’équipement pour le service des travaux publics. « Ainsi nous avons reçu un montant de 37300$ de la Régie de Récupération de l’Estrie, et un montant de 65955$ nous a été versé par différents fonds de garantie suite à des surplus dégagés d’assurance en responsabilité civile et en bien » de mentionné la trésorière Manon Carrier.

La dette totale de la Ville d’Asbestos est de 7194200$ présentement, sur cette dette, 6376366$ sera remboursé par les contribuables d’Asbestos, alors que le reste de la dette est payable par le gouvernement du Québec.

Le maire Hugues Grimard s’est dit heureux des résultats déposés. « Notre santé financière s’améliore graduellement, et tout ça avec une diminution du compte de taxes moyen de 5% en 2017. Nous sommes sur la bonne voie. »