Publicité
15 avril 2018 - 04:00

Soirée reconnaissance des bénévoles d’organisations de Wotton

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Wotton (GCA) – Avril est le mois de l’année, qui est choisi officiellement à travers le Québec, afin d’honorer les bénévoles de groupes, associations, mouvements et autres organismes, qui viennent enrichir de leur présence, la qualité de vie dans leurs milieux respectifs.

Selon des statistiques canadiennes qui datent de 2013, quelque 2.2 millions de personnes de 15 ans et plus ont effectué 268000000 d’heures de bénévolat dans leurs collectivités à travers le pays. Ce qui représenterait au salaire minimum, quelque 7 milliards en argent.

Wotton comme ailleurs dans la MRC des Sources, n’échappe pas non plus à cette réalité bien tangible, du soutien et de l’engagement communautaire de personnes fort dévouées pour la collectivité, et le mieux-être et bien-être des citoyens de tous âges dans la collectivité.

Ainsi vendredi soir dernier près de 120 personnes, jeunes et moins jeunes, provenant de l’ensemble des organismes du milieu, ont pris part à une soirée spéciale de reconnaissance et mérite des bénévoles de la place. Afin de compléter un cycle de 8 ans, qui honorait de façon très particulière un grand bénévole de l’année parmi les 23 organismes répertoriés à Wotton, afin de recevoir le Prix «Sœur-Georgette-Laroche».

L’Aféas de Wotton, par le biais de Mesdames Bernier et Poirier, a voulu conclure ce cycle de 8 années, en remettant pour une dernière fois, le Prix «Sœur-Georgette-Laroche», à celle qui justement a institué cette belle tradition à Wotton, soit MmeManon Vaillancourt, qui était très émue. L’Aféas a d’ailleurs profité de l’occasion, afin de passer la tradition d’organiser cette grande soirée «Mérite et reconnaissance», à une autre organisation. C’est donc la Société d’histoire de Wotton, qui prend la relève maintenant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.