Windsor (RC) – Le centre de répit Théo Vallières prépare sa deuxième édition du souper-bénéfice steak-frites. L’événement, qui a reçu un soutien massif l’an passé, aura lieu le mercredi 18 avril, dès 17h30, au Centre J.A.-Lemay de Windsor.

Des tables de huit et dix personnes sont disponibles et deux bouteilles de vin seront offertes à chacune des tables. Un encan silencieux permettra d’encourager le Centre de répit duquel s’ajoute l’option d’un don provenant d’entreprises et de particuliers (cadeau, carte-cadeau et autres encouragements). Au niveau musical, c’est Pélo (François Péloquin) qui sera sur place.

Quant au menu, le steak (filet mignon) sera agrémenté de sauce poivrée, frites et comptoir à salade. Gâteau au chocolat, petite tartelette et mousse au chocolat, framboise et citron seront au dessert avec café, thé et breuvages. Un bar sera sur place.

À retenir: une réponse avant le 30 mars serait grandement appréciée pour l’organisation du repas-bénéfice.

Une étape primordiale

«Le centre se porte super bien, comme vous le saviez sans doute, mais les sous se font rares. C’est pour cette raison que le souper-bénéfice steak-frites est primordial pour le centre d’année en année. Lors de cet événement, nous avons amassé 21000$, rappelle la présidente de l’organisme, Roxanne Vallières. Le centre a ouvert ses portes en mai 2017. Au total, nous accueillons 21 usagers de déficience légère à moyenne provenant de la MRC du Val Saint-François et de Sherbrooke. Plusieurs élèves d’une classe du Tournesol font partie de nos usagers.»MmeVallières rappelle que le Centre de répit Théo Vallières est un organisme à but non lucratif régi par un conseil d’administration. Le centre est destiné aux jeunes, adolescents et jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle légère à moyenne; pouvant avoir un trouble du spectre de l’autisme, un retard global ou un handicap quelconque. «Le but du centre est d’empêcher leur isolement et de leur permettre de vivre leur vie à eux. En leur offrant des activités des plus simples de la vie du quotidien, nous leur donnons la chance de retrouver leurs amis qu’ils n’ont pas toujours la chance de voir à l’extérieur de l’école, ou de leur milieu de vie. Le centre de répit Théo Vallières, c’est aussi offrir à des parents, tout simplement, de s’arrêter et de reprendre leur souffle.»