Publicité
3 février 2018 - 04:00

Collectionneur de pierres précieuses du Club de minéralogie d’Asbestos

Asbestos (GCA) – Il y a sur le territoire de la grande région d’Asbestos, une organisation bénévole composé de quelque 100 membres actuellement. Quand elle le peut, et que cela est possible de le faire pour les membres, ils vont fouiller les différentes carrières de plusieurs régions au Québec, et ailleurs au Canada, et même aux USA. Cependant c’est ici même que ça commence, dans les profondeurs et les « entrailles » de la mine Jeffrey, qui regorge toujours d’aussi belles pierres, telles que la « Vésuvianite et le Grenat grossulaire ».

Le Club de minéralogie d’Asbestos, existe depuis maintenant 25 ans, et on retrouve dans ce groupe, des vrais mordus, et de très grands passionnés de la géologie. Ainsi durant la saison estivale, cette organisation a droit à deux visites par mois (entre juin et octobre), dans la mine Jeffrey, avec comme préalable, de la formation en sécurité et des consignes précises à observer au moment de la visite dans le cratère à ciel ouvert.

J’ai demandé récemment à un des membres de cette organisation, quel était sa motivation personnelle pour ce genre spécifique d’activité, il n’a vraiment pas mis de temps à me répondre. Son but c’est de pouvoir avoir une belle collection de pierres semi-précieuses, dont certaines sont très attrayantes pour l’œil de par sa forme et la qualité de sa pierre. Il en va donc de soi, que le Club de minéralogie d’Asbestos, est décidemment un monde fascinant à découvrir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.