Publicité
3 janvier 2018 - 09:22

Le Desjardins-Wild à Bécancour le vendredi 5 janvier

Windsor – La pause des fêtes est maintenant terminée chez le Desjardins-Wild de Windsor qui disputera son premier match de 2018 vendredi à 20 h 30 contre le Formule Fitness à Bécancour.

Il ne reste que quatre matchs avant la fin de la saison régulière et la formation windsoroise est au dernier rang du classement de la Ligue de hockey senior AAA du Québec. Le Desjardins-Wild a 11 points contre 12 pour les Sportifs de Joliette et 14 pour le Mécanarc de Donnacona.

Les Windsorois ont encore une chance mathématique de remonter un peu au classement. Afin d'y arriver, les victoires sont essentielles. « Nous sommes embarqués en mode séries, de commenter le directeur général, Samuel Meunier. Nous devons sortir très forts lors de ces quatre derniers matchs afin d'embarquer dans les séries avec le couteau entre les dents. »

Les séries éliminatoires débuteront au début du mois de février dans le circuit senior québécois. Le prochain match local est prévu le vendredi 19 janvier à 20 h 30 alors que les Maroons de Waterloo seront les visiteurs.

Mentionnons que le Wild a effectué deux transactions dans les derniers jours. L'attaquant Marc-Olivier Brouillard a été échangé aux Sportifs de Joliette contre des choix des rondes 4 et 5 ainsi qu'un choix de neuvième ronde selon certaines conditions. Brouillard avait été réclamé au ballotage. Aussi, Maxime Morier a été échangé au Formule Fitness de Bécancour en retour d'un choix de huitième ronde.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.