Publicité
27 août 2017 - 04:00

16 050 $ pour des organismes de la MRCsupportés par Caritas

Val-Saint-François (RC) – Le coordonnateur des campagnes annuelles de financement de Caritas Estrie, Michel Boulanger, était cette fois à Valcourt le 15 août dernier afin de remettre les enveloppes monétaires de 13 projets pour des organismes inscrits au district23 de Windsor-Richmond-Valcourt qui couvre l’ensemble du territoire de la MRC du Val-Saint-François.

«Pour 2017, l’aide financière de Caritas est d’un montant de 16050$. Parmi les groupes soutenus, mentionnons entre autres les conseils des Chevaliers de Colomb de Windsor, Richmond, Valcourt et Bonsecours ; les Filles d’Isabelle de Windsor, le Centre d’action bénévole de Richmond, l’école secondaire du Tournesol à Windsor et la Maison des jeunes de Valcourt», a précisé M. Boulanger.

Pour cette année, Caritas a distribué 194870$ à la grandeur de l’Estrie. Près de 164 projets provenant du Fonds de lutte contre la pauvreté et l’injustice, ainsi que la jeunesse et la famille, seront mis de l’avant par des organismes socio-communautaires sur l’ensemble du territoire.

«Pour bien s’adapter aux besoins du milieu, le Fonds a été réparti en neuf enveloppes locales. Pour administrer ces portions, recevoir et sélectionner les demandes, le Fonds a fait appel à des comités locaux composés de représentants de Caritas Estrie, de l’Archidiocèse de Sherbrooke et des Chevaliers de Colomb. Pour le district23, le comité était formé de Jean-Guy Mercier d’Ulverton et de Clément Beauchemin de Valcourt», mentionne le coordonnateur des campagnes annuelles.

Ce Fonds se renouvelle chaque année puisqu’il est financé par la campagne du pain partagé et celle pour la paix. Le prochain appel aura lieu en mars 2018 et les formulaires de demande seront disponibles dès janvier 2018 sur le site suivant : www.caritas-estrie.org/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.