Publicité
25 août 2017 - 04:00

Inauguration officielle de la statue du Sacré-Cœur

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – C’est dimanche dernier, peu avant le début de la messe en l’église Sainte-Bibiane, que les paroissiens se sont regroupés autour de la statue du Sacré-Cœur en présence de l’abbé Benoît Houde. Ce dernier arborait une soutane d’époque afin de faire le lien entre le passé et le présent qui assure maintenant le retour du Sacré-Cœur sur son emplacement à proximité de l’église.

Déjà affectée par plusieurs décennies et réduite en pièces lors du vandalisme survenu en mars 2016, la Fabrique a pu compter sur un «miracle» opportun provenant du ferblantier et propriétaire de Rose Victoria à Val-Joli, Jean-Marie Couture. La statue de fonte, dont la date de fabrication est estimée à 1920, était gravement abîmée. L’homme a dû user d’ingéniosité pour effectuer les réparations. Il a entre autres utilisé sa propre main gauche pour recréer celle du Sacré-Cœur puisqu’il n’avait aucun autre gabarit pour se guider.

Le carrossier de Windsor à la retraite, Gilles Letarte, a repris son métier pour ainsi participer à ce projet et assister M.Couture. La restauration incluait également l’ajout de socles sur lesquelles la statue repose. Ce mandat a été confié à l’artisan tailleur de pierre, Alexandre Maquet, de l’entreprise Créa-Pierre.

Au terme de l’inauguration, le prêtre a béni le Sacré-Cœur et remis des petits cœurs symboliques à chacune des personnes présentes. Il reste maintenant aux responsables de la paroisse, les citoyens et les autorités d’être vigilants afin de prévenir des méfaits comme celui de mars 2016.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.