Publicité
27 juillet 2017 - 04:00

Des investissements majeurs à Asbestos

Par Sophie Marais, journaliste

Asbestos (SM) - La municipalité réalise d’importants travaux un peu partout sur son territoire et le maire Hugues Grimard a fait le point sur les coûts et les échéanciers.

L’usine de prétraitement des eaux, essentielle pour le développement du créneau bioalimentaire aux abords du parc industriel, va bon train. Ce projet de 2,1M$ suit son échéancier. «La partie en ciment est faite. Le montage de la structure se fera d’ici les prochaines semaines et sera suivi par les travaux de raccordement d’aqueduc», a précisé le maire. Il est à noter que durant la période des vacances, une voie sur deux sera ouverte à la circulation. Le projet devrait aboutir au début de 2018.

Parallèlement, un projet de 950000$ pour la construction d’un bassin de décantation à l’usine de traitement des eaux devrait être complété d’ici septembre prochain.

Sur la 1re Avenue, le Boulevard Olivier, la rue Notre-Dame et la rue St-Joseph, là aussi l’échéancier et le budget sont respectés. Ce projet de 3650000$ cause quelques désagréments aux commerçants du quartier «Mais c’est pour le mieux», a ajouté le maire. Les travaux devraient se terminer au milieu de septembre. Et l’entrepreneur a rencontré les organisateurs du Festival des gourmands afin de s’assurer que les inconvénients seront mineurs durant cette fin de semaine.

Au moment de mettre sous presse, les travaux d’ajout d’une voie à l’intersection du Boulevard St-Luc et de la route255 devaient débuter sous peu. Les coûts prévus de 125000$ ont été revus à la hausse pour un montant de 200000$. «Nous avons décidé d’aller de l’avant malgré les coûts de 75000$ supplémentaires. Cette somme sera prise à même l’excédent de la municipalité. Il était important que nous réglions cette problématique avec la venue du Tim Hortons», a expliqué M.Grimard. Les travaux devraient s’échelonner sur les deux prochains mois, et les automobilistes sont invités à utiliser les autres entrées de la ville.

La construction de l’usine de chanvre Nature Fibres, qui se spécialisera en fabrication de matériaux de construction à partir du chanvre industriel, va bon train également.

«On sent que ça bouge sur le territoire d’Asbestos. Les citoyens sont plus confiants en l’avenir et on peut commencer à ressentir un sentiment de fierté», a conclu M. le maire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.