Publicité
27 juin 2017 - 04:00

Un 12e été pour l’escouade verte dans le Val-St-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond – Pour la 12e année consécutive, l’Escouade verte sera de retour dans la MRC du Val-Saint-François. Les résidents des municipalités de Cleveland, Kingsbury, Melbourne, Richmond, Saint-François-Xavier-de-Brompton, Valcourt et Windsor verront circuler des patrouilleurs et patrouilleuses en environnement dans leurs rues au courant de l’été. « L’objectif de l’Escouade verte est d’abord de sensibiliser les citoyens à une bonne gestion des matières résiduelles et à une meilleure protection de l’environnement », précise M. Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François.

Concrètement, les jeunes patrouilleurs vérifieront le contenu des bacs bleus ainsi que des bacs bruns et les patrouilleurs des municipalités qui n’offrent pas les bacs bruns recenseront les compostières domestiques. De plus, ils aborderont divers thèmes tels que la récupération, le compostage, l’herbicyclage et le feuillicyclage. Finalement, ils répondront aux questions des gens et les référeront vers d’autres ressources au besoin.

Qui seront les Maîtres-composteurs?

La MRC inaugure cette année le prix du « Maître-composteur ». En effet, un citoyen par municipalité courra la chance de gagner un panier de produits locaux provenant du Marché du Ruisseau d’Or et de chez Racines et Chlorophylle. Tous les résidents qui n’ont pas de matières refusées dans le bac brun et ceux qui font du compostage domestique seront automatiquement éligibles au tirage qui aura lieu vers la mi-août.

Pour tout renseignement concernant l’Escouade verte, les citoyens peuvent contacter leur municipalité ou Mme Cathy Patoine, coordonnatrice de l’Escouade verte à cathy.patoine@val-saint-francois.qc.ca ou au 819 826-6505, poste 28.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.