Publicité
21 juin 2017 - 04:00

Une page de l’histoire de Danville se tourne

Par Sophie Marais, journaliste

Danville (SM) - Les travaux de déconstruction de l’immeuble situé au 29-31, rue du Carmel à Danville, ont débuté un peu plus tôt ce mois-ci et ils devraient se terminer sous peu. Le Comité du cœur villageois travaille déjà au réaménagement du site.

«Les travaux de stabilisation de l’immeuble et de désamiantage ont commencé il y a déjà deux semaines, mais c’est vraiment cette semaine qu’on peut constater l’aboutissement d’années de démarches pour la municipalité», a expliqué le maire Michel Plourde en conférence de presse.

Depuis de nombreuses années, la municipalité surveillait de très près la structure de l’immeuble et diverses démarches ont été entreprises afin de s’assurer que celui-ci ne représente pas un danger pour la population.

«L’été dernier, la municipalité a obtenu un jugement de la Cour Supérieure autorisant la municipalité à exiger la démolition de l’immeuble ou encore à faire exécuter les travaux de démolition», a précisé M. Plourde et puisque le propriétaire refusait de procéder à la démolition, la municipalité s’est décidée à acquérir l’immeuble pour défaut de paiement des taxes municipales et à procéder elle-même à la démolition.

Ce projet de démolition s’est avéré complexe et la préparation des travaux s’est étirée, ne permettant pas la déconstruction à l’automne 2016. D’ailleurs, rappelons que cet immeuble était construit sur pilotis au-dessus d’une conduite canalisant le ruisseau Burbank et qu’au fil des ans, la stabilité de la structure s’est grandement détériorée.

À la suite du processus d’appel d’offres, l’entreprise Excavation Bois-Franc a déposé la plus basse offre au montant de 383 362 $.

«Même si ce montant peut paraître élevé, la situation de l’immeuble et la dangerosité qu’il représentait pour les citoyens ne laissaient plus le choix à la municipalité d’intervenir. La complexité de cette démolition et le remplacement de la conduite expliquent aussi le coût des travaux», a pour sa part ajouté la directrice générale, Caroline Lalonde.

En effet la municipalité procédera à des travaux afin de remplacer la conduite canalisant le ruisseau Burbank. Ces travaux se poursuivront encore au moins deux semaines et porteront les coûts totaux du projet à 450 000 $.

Le maire a terminé son allocution en mentionnant que le Comité du cœur villageois avait déjà réfléchi à quelques pistes d’aménagements et que celle du stationnement n’a pas été retenue. Y’aura-t-il prolongement du parc, extension du marché public... une chose est sûre, il n’y aura pas d’autres bâtiments construits et la mise en surface du ruisseau s’avère trop compliquée également.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.