Publicité
31 mai 2017 - 12:00

Consultations publiques pour le projet de troc dans le Val-Saint-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Val-Saint-François (RC) – Le regroupement Val-famille souhaite consulter la population de la MRC du Val-Saint-François dans le but d’explorer la création d’un réseau d’échange local sur le territoire. Cet organisme est un regroupement de plus de 40 partenaires de la MRC provenant des secteurs scolaire, communautaire, institutionnel, privé et municipal, incluant la petite enfance, les loisirs et la culture qui ont pour mission de favoriser le développement des enfants et le bien-être de toutes les familles du milieu.

Un réseau d’échange est un regroupement de personnes qui décident d’offrir et de se procurer des biens et services entre elles, de façon non monétaire (troc). De tels réseaux se construisent un peu partout au Québec. Une expérience a déjà existé à Richmond et plus récemment, la première édition du Troc et échange avait lieu dans les locaux du Centre d’excellence en formation industrielle à Windsor.

En participant à cette consultation, les citoyens courent la chance de gagner une carte-cadeau d’une valeur de 100 $ dans une épicerie près de leur résidence. Le tirage aura lieu le 21 juin. Pour participer, trouvez dès maintenant le lien sur la page Facebook de Valfamille d’ici le 16 juin. Si vous n’avez pas accès à internet ou à un ordinateur, vous pouvez aller chercher une version papier aux endroits suivants : à la Maison de la famille des Arbrisseaux à Windsor (111-115 rue Saint-Georges), aux Tabliers en folie à Richmond (421, rue Principale Nord) et à Valcourt au Centre des femmes du Val-Saint-François (950, rue Saint-Joseph).

Pour plus d’information, communiquez avec Marie-Andrée Dupont du Centre des femmes au 819 845-7937, ou sans frais au 1-800 909-7937.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.