Publicité
27 avril 2017 - 04:00

La communauté se mobilise à Wotton

Par Sophie Marais, journaliste

Wotton (SM) - Une résidence de Wotton a été totalement détruite par les flammes le 16 avril dernier en soirée. La famille a tout perdu, mais la communauté est bien présente pour les aider à traverser cette dure épreuve.

C’est sur la route 255 que les pompiers de Wotton, d’Asbestos et de Saint-Camille sont intervenus en début de soirée afin de limiter la propagation de l’incendie aux bâtiments voisins. Vers 23 h 30, c’est l’arrivée de la pelle mécanique qui a permis de l’éteindre, alors qu’il était toujours présent dans la toiture de la maison. Heureusement, les résidants de la demeure, une mère et ses cinq filles, n’étaient pas chez elles. Il n’y a donc pas eu de blessés. Mais elles ont tout perdu et ont besoin d’aide. Rapidement, un lien pour faire des dons a été créé (https://www.onedollargift.com/ca-fr/Reve-Aider-la-famille-Roy-Boisvert-qui-a-tout-perdu.-20554), et la communauté s’est mobilisée. Vêtements, jouets pour enfants, nourriture et bien d’autres choses sont donc nécessaires.

Sur la page Facebook de la municipalité de Wotton, la mairesse Katy St-Cyr a récemment publié un message. Alors que les résidences de Christian Daigle et de la famille Roy-Boisvert ont été totalement détruites par le feu à un mois d’intervalle, ceux-ci ont tout perdu. Les Chevaliers de Colomb de la municipalité font présentement du porte-à-porte pour ramasser les dons en argent jusqu’au vendredi 28 avril. En ce qui concerne les dons de meubles et de vêtements, des bénévoles seront au gymnase du Centre communautaire le jeudi 27 avril et le vendredi 28 avril entre 9 h et 20 h pour recevoir ces articles. Il y aura également des membres des Chevaliers de Colomb qui seront disponibles pour aller chez vous directement chercher vos dons.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.