Publicité
15 mars 2017 - 04:00

Journée Internationale de la Femme

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Le Centre des femmes du Val-Saint-François (CFVSF) a tenu à souligner la Journée internationale des femmes à travers le thème de l’édition 2017, L’égalité sans limites, qui transporte un message et une volonté aux femmes d’ici autant qu’à celles sur d’autres continents qui partagent un même objectif.

Cependant, les enjeux et les embûches demeurent présents à l’endroit des droits des femmes et des luttes à mener à travers les avancées. Pour 2017, le CFVSF a toutefois choisi de souligner la journée internationale par un souper propice aux échanges et commentaires qui avaient lieu au pavillon principal du Parc historique de la Poudrière le mercredi 8 mars dernier.

Impro

Suite au repas, des joutes d’improvisation ont démarré au début la soirée. Cette initiative du Centre des femmes a été très appréciée, permettant ainsi de mesurer les perspectives et les enjeux actuels dans un cadre festif. Déjà connue dans le Val-Saint-François et les MRC limitrophes, l’ex-membre du Cirque du Soleil, Sarah Touchette, a arbitré une série d’improvisations entre les Jaunes et les Rouges axés sur des thèmes liés à la condition des femmes.

Au nombre des participantes venant des secteurs liés au CFVSF, la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, et ses collègues au conseil municipal, Ana Rosa Mariscal et Solange Richard, étaient présentes à la Poudrière ainsi que des membres du Centre d’action bénévole de Windsor.

Quant à Sarah Touchette, sa présence a été appréciée. « Créées en 1999, Les Productions Artista se spécialisent en spectacle clownesque pour l’enfance et la jeunesse. Sarah Touchette et Alexandre Tessier développent ensemble leurs spectacles, animations et ateliers de cirque. Ils se sont produits partout à travers le Québec. Plus récemment, ils ont élargi leur horizon et ont eu envie de partager leur art avec la clientèle des aînées. », peut-on lire sur le site de Production Artista, qui a d’ailleurs attiré l’attention lors de leur passage à la Résidence Château du Bel Âge auprès des aînés.

Égalité et réalités

Accompagnée de ses collègues présentes à la Poudrière, la directrice du Centre des femmes, Marie-Andrée Dupont, qui entame un onzième mandat consécutif, tenait à ce que la Journée internationale des femmes soit soulignée pour l’année 2017 sur le territoire du Val-Saint-François auquel s’ajoute maintenant Asbestos qui se greffe à la MRC des Sources. Si la rencontre du 8 mars a profité d’une portion festive, la réalité témoigne d’années difficiles pour les femmes.

« Nous poursuivons notre mission afin d’aider les femmes et les filles à plusieurs niveaux, comme la conciliation entre papa et maman, les séparations, la garde des enfants, l’engagement du père, les problèmes de poids, les transitions sexuelles, sans oublier l’avancée des salaires pour les femmes. Les interventions et les aides sont nombreuses, sauf que les agressions sexuelles et la violence physique sont à la hausse dans nos régions », constate Mme Dupont.

Si l’égalité sans limites se mobilise, le support du Centre des femmes au fils des ans demeure un acquis important face aux inégalités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.