Publicité
21 février 2017 - 04:00

Au chaud des pieds à la tête dans la MRC des Sources

MRC des Sources – Afin que les enfants du territoire passent un hiver au chaud, le volet pauvreté de la CDC des Sources a mis sur pieds le projet «Bottes d’hiver».  Et depuis deux ans, des tricots sont également offerts aux familles.

Depuis 2009, avec l'appui financier de Caritas Estrie, de la Fondation Laure Gaudreault et de la collaboration de L'Essentiel des travailleurs, des enfants de milieux défavorisés, référés par les intervenants, reçoivent une paire de bottes d’hiver et une paire de mitaines.  

Et depuis 2 ans, le groupe de tricoteuses «Les Doigts agiles» fabriquent des bas, pantoufles, mitaines, tuques et foulards qui sont offerts à des familles de la MRC des Sources. Aline Bernier, responsable du groupe, a su motiver ses collègues de tricot afin de bonifier l’offre du projet «Bottes d’hiver». Ainsi, quand un parent vient rencontrer l’agente de projet pour avoir une paire de bottes pour son enfant, il peut choisir des vêtements chauds, tricotés à la main, pour son enfant, mais aussi pour lui et les autres membres de la famille.

«Cette année, c’est 12 enfants qui ont reçu des bottes, pantoufles et mitaines. Leurs familles ont reçu des tricots. Ce sont de belles confections qui leur sont offertes et les gens sont très touchés par cette générosité», ajoute Lucie Cormier, agente de projet à la CDC des Sources, en précisant qu'à l’heure qui l'est, celles-ci ont déjà commencé à tricoter pour l’an prochain. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.