Publicité
15 février 2017 - 08:20

Centenaire de Mme Thérèse Morin de Windsor

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Peu avant le début d’une fête dédiée à Mme Thérèse Morin, la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, était présente dimanche dernier au logement de la dame afin de souligner son 100e anniversaire de naissance en présence de son fils adoptif, Roger Ayotte, et de proches amis. Au nom du conseil municipal, Mme Bureau a remis une montre et une carte de fête à Mme Morin qui a beaucoup apprécié le geste.

« Je ne m’entendais pas à une si belle attention. Cela m’a agréablement surpris et je remercie beaucoup Mme Bureau de s’être déplacée à mon appartement ». Quant à la mairesse de Windsor, elle a été surprise d’être en présence d’une femme pleine de vie. « J’ai vraiment été surprise de constater à quel point cette dame n’a pas l’air d’une centenaire. De plus, ce fût un plaisir de parler avec Mme Morin. »

Native de l’ancienne ville de Bromptonville qui est maintenant rattachée à l’arrondissement de Brompton à Sherbrooke, Mme Thérèse Morin a été enseignante à l’école du 12e rang. Elle demeure depuis 80 ans à Windsor et a été mariée à M. Arthur Morin qui a travaillé au commerce de boucherie des frères Edwin et Léo Paquet, en plus d’être membre des Chevaliers de Colomb.

Suite au décès de son mari, Mme Morin a été la première locataire de la résidence Jean VVIII située en bordure de la rue Saint-Georges et de l’ancien club de golf. Depuis 1972, elle habite toujours son 4 et demi où elle se sent bien. Au cours de ces années, Mme Morin s’est occupée de l’ancienne chapelle de la résidence et demeure membre des Filles d’Isabelle. « En tenant compte de mon âge, je reste plus souvent chez moi. Je me sens bien dans mon appartement et mon fils adoptif, Roger, m’appelle régulièrement pour prendre de mes nouvelles. Et aujourd’hui, c’est une journée dont je vais me rappeler. »

Une journée doublement agréable puisqu’au passage de Mme Bureau s’ajoutait un repas de fête à la Brasserie Le Jasper à Stoke pour la « jeune » centenaire en présence d’environ 80 parents, proches et amis provenant de régions du Québec et de la Nouvelle Angleterre. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.