Publicité
1 janvier 2017 - 04:00

Retrouver le contact humain pour le tourisme dans la MRC des Sources

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources - Plus de 30 personnes se sont déplacées pour participer au forum organisé par le Comité touristique des Sources. Lieu d’échange et de partage d’idées, des questions avaient été proposées afin d’amorcer une réflexion sur le développement touristique à long terme de la MRC tout en respectant la population du territoire.

«Le comité est très heureux de la réponse des citoyens. Sur place, il y avait des représentants des sept municipalités, des attraits touristiques, des hébergements. On a jasé de plein de sujets. Et il est temps que l’on se parle de la région », a constaté Sylvain Valiquette, coordonnateur aux équipements récréotouristiques et au développement des loisirs. Même son de cloche du côté du président du Comité touristique Christian Perreault. Le travail en commun semble donc devenir essentiel.

«Il faut établir plus de liens entre les différents organismes de la région. Il y a beaucoup de monde qui travaille directement ou indirectement pour le développement touristique, mais il existe peu de liens entre tous les intervenants. Il a été mentionné lors du forum que le Comité touristique devrait en faire sa priorité», a-t-il précisé.

Il a également été soulevé que le bureau d’information touristique (BIT), situé à Danville, devrait surtout devenir un produit d’appel, et l’information touristique devrait être disponible dans tous les produits d’appels, dans au moins un endroit pour chacun des sept villes et villages de la MRC des Sources. Pour Sylvain Valiquette, une meilleure formation du personnel présent dans ses attraits permettrait de mieux accueillir les visiteurs et de les garder plus longtemps sur le territoire. Les forfaits entre les entreprises touristiques de la région seraient également une avenue à explorer.

Et en ce qui concerne les produits touristiques d’appel, il reste de la place pour en développer de nouveaux : multimédias, familiaux, exploitation de la mine. Et puis l’agriculture occupant une grande place sur le territoire, les participants ont envisagé la mise sur pied d’un centre d’interprétation, d’un centre de dégustation, et/ou d’un réseau d’expérience authentique. Des organismes spécialisés, tels que UPA, seront sollicités pour apporter leur soutien à ce niveau.

Rappelons que la MRC des Sources a confié le mandat au Comité touristique des Sources de veiller au développement touristique de la région tout en étant gestionnaire du Centre touristique et de la Route Verte. Celui travaille actuellement à établir un plan stratégique pour les cinq prochaines années.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.