Publicité
22 décembre 2016 - 04:00

Le CHSLD Wales a besoin d’un soutien financier

Par Ralph Côté, Journaliste

Canton de Cleveland (RC) – En présence des membres de conseil d’administration et d’élus municipaux de la région, dont le maire de Canton de Cleveland, Herman Herbes, ainsi que le directeur général de la Ville de Richmond, Rémi Mayotte, la direction du Foyer Wales a éveillé le gouvernement du Québec et les médias face au gouffre financier qui s’accroît depuis cinq ans au niveau de son centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Le déficit accumulé se chiffre à 1,7 millions de dollars.

« Jusqu’à maintenant, la Fondations Wales a pourvu ce manque à gagner par les dons privés de la communauté, mais au détriment de tous les autres projets d’amélioration des soins et services dispensés à tous les résidents qu’elle pourrait financer. Bien que le CHSLD Wales inc. soit un établissement de soins de santé privé et sans but lucratif, les exigences gouvernementales sont les mêmes que pour les établissements publics », a précisé la directrice générale Brendalee Piironen lors du point de presse qui se tenait le 14 décembre à la première résidence pour personnes âgées au Québec.

Projet en marche et statut à considérer

Le nerf de l’enjeu semble ainsi s’établir sur un concept lié d’une part au domaine «public » reliant à la fois le CHSLD auquel peut se greffer le CLSC (centre local de services communautaires). Quant à celui du « privé conventionné », il comporte dans le cas du Wales Home une clientèle semi-autonome.

Depuis 2011, le CHSLD Wales s’est mérité dix prix d’excellence du ministère de la Santé et des Services sociaux en 2013, une mention honorable du Grand Prix québécois de la qualité en novembre 2015 et le Bronze dans la catégorie Qualité et projet des Prix Canada pour l’Excellence en novembre 2016.

Les appuis de la Fondation et de plusieurs donateurs provenant de l’Estrie et de diverses régions permettent à la Résidence Wales Home d’entreprendre d’ici peu un projet d’agrandissement de 12 000 pieds carrés réservés principalement aux résidents et employés. Le projet regroupe un nouveau centre de bien-être, incluant une salle thérapeutique à la fine pointe de la technologie, un gymnase, un centre de jour et une piscine intérieure. La salle à manger, des espaces pour les familles et l’apport sanitaire s’incrustent également au projet. L’objectif est de se positionner aux exigences futures. Cet agrandissement, qui devrait être finalisé au mois juin prochain, a également l’avantage de remodeler sur trois paliers l’accès principal du bâtiment, ce qui permettra à la fois de rehausser et d’amalgamer l’architecture soutenue de l’extérieur par l’uniformité des briques.

Ces améliorations doivent toutefois s’imbriquer à la lourde dette de 1,7 M $ du côté du CHSLD. L’année 2017 annonce de nouveau une vision à considérer entre le gouvernement et la direction du Foyer Wales Home.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.