Publicité
16 décembre 2016 - 04:00

Porte ouverte au Centre d'Action Bénévole de Richmond

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – La récente activité porte ouverte au Centre d’action bénévole (CAB) de Richmond a été un franc succès. Cet organisme, qui a démarré en 1980 grâce à la participation des membres de la communauté, continue d’exister grâce à l’implication de ces nombreux bénévoles.

À cette occasion, la députée du comté de Richmond Karine Vallières, et Alexandre Mayotte, représentant du député de Richmond-Arthabaska Alain Rayes étaient présents à l’activité. À eux s’ajoutent le maire de Richmond Marc-André Martel, le maire du Canton de Cleveland Herman Hebers, le conseiller du Canton de Melbourne Simon Langeveld, le président du comité Mont St-Patrice Benoit Saint-Pierre et autres invités.

« De beaux visages accueillants invitaient à se regrouper pour débuter la visite de nos espaces. Notre équipe a communiqué sa gaieté d’offrir des services uniques tout en expliquant notre mission au sein du CAB. Les membres de la communauté ont fait briller cet événement par leur seule présence », relate la directrice Marie-Josée Voisine.

Au terme de la visite, un buffet était offert afin de poursuivre la rencontre. Pour les intéressés, un album de cet événement est inscrit à la page Facebook du CAB.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.