Publicité
17 novembre 2016 - 04:00

Cérémonie commémorative à la mémoire M. Eugène Gagnon

Brompton (RC) – À l’occasion du Jour du Souvenir en date du 11 novembre, une cérémonie commémorative avait lieu à Montréal afin de rendre un hommage posthume à M. Eugène Gagnon (1921-1947), aviateur récipiendaire de la Croix du Service distingué dans l’Aviation durant la Seconde Guerre mondiale (Distinguished Flying Cross).

Natif de l’ancienne ville de Bromptonville, M. Eugène « Ti-Bé » Gagnon s’est engagé dans l’armée canadienne le 15 janvier 1941. Il choisit l’aviation, reçoit ses ailes (brevet de pilote) le 24 avril 1942 et enseigne le vol à titre de sergent. Par la suite, il est envoyé à Little Snoring en Angleterre afin de joindre le 23e escadron du Royal Air Force (RAF).

Entre novembre 1943 et mai 1945, Eugène Gagnon effectue 33 missions (raids) de nuit au-dessus de l’Allemagne nazie à bord d’un avion furtif, le 98 Mosquito de Havilland Aircraft. Pour cette performance, il est décoré des Ailes d’Or. Il quitte la vie militaire avec le grade de capitaine de l’aviation et reçoit la Croix du Service distingué qui est l’une des décorations parmi les plus importantes de la RAF.

À son retour au Québec, il est affecté au Bureau des anciens combattants. En 1947, il devient pilote privé pour la Sherbrooke Airways. Lors d’un transport aérien, son avion éprouve des difficultés et s’écrase dans la forêt à 25 kilomètres de Windsor. M. Eugène Gagnon a été inhumé au cimetière Sainte-Praxède avec les honneurs militaires.

Initiative du Comité du patrimoine

En tenant compte de la mémoire de ses proches, amis et des personnes au fait de sa contribution, le Comité du patrimoine de Bromptonville a tenu à souligner cet évènement important de l’histoire de la ville et du canton de Bromptonville maintenant inclus au territoire de Sherbrooke.

Le dimanche 13 novembre suivant, une autre cérémonie à la mémoire de M. Gagnon devait avoir lieu en l’église Sainte-Praxède de l’arrondissement de Brompton le dimanche 13 novembre. Malheureusement, un contretemps a forcé l’annulation de la messe.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.