Publicité
15 novembre 2016 - 04:00

Rendez-vous de l’économie sociale du Val-Saint-François

Racine – La Municipalité régionale de comté (MRC) et la Corporation de développement communautaire (CDC) du Val-Saint-François, en partenariat avec le Réseau des entreprises d’économie sociale de l’Estrie, ont réalisé le 3 novembre dernier le premier pas d’une démarche de développement du secteur de l’économie sociale sur leur territoire. Ce sont donc des représentants de 24 organismes et d’entreprises qui ont participé, tous ensemble, à améliorer leur développement futur.

L’économie sociale est un moteur de développement important pour la région du Val Saint François. Au-delà des 300 emplois directs qu’il représente, ce secteur se distingue par son impressionnant réseau de bénévoles qui permet de combler des besoins importants soulevés par sa communauté. Devant le constat de problématiques communes vécues par des organisations ne se côtoyant pas, différents acteurs de développement local et régional ont décidé de prendre les choses en main et de leur tendre l’oreille pour améliorer les choses.

Cette rencontre a permis d’aider ces entreprises à se reconnaître entre elles et d’échanger sur les bons coups et les défis vécus. Par la suite, le groupe a discuté des besoins afin de trouver des opportunités et des projets d’amélioration. Ces informations serviront de base future de travail à plusieurs organismes de développement pouvant les soutenir. Cette demi-journée s’est par la suite terminée par une présentation inspirante Gaston Michaud, rassembleur infatigable, ayant participé à la fondation du Marché Locavore et de La Brunante de Racine.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.