Publicité
7 novembre 2016 - 04:01

À Asbestos, un don de cheveux

Par Sophie Marais, journaliste

Asbestos – Brandyce Bilodeau a 11 ans et elle n’avait jamais fait couper ses cheveux jusqu’à tout récemment. Lorsqu’elle s’est décidée à se départir de cette longue tresse nécessaire qui prenait une quinzaine de minutes à faire tous les matins, elle a suivi l’exemple de sa grande sœur, Bryanna.

Il y a plusieurs années, celle-ci a décidé de faire don à plusieurs reprises de ses cheveux à Child’s Voice Foundation par le biais du programme Angel hair for kids. Organisme à but non lucratif, la fondation vient en aide aux enfants défavorisés et ce programme en particulier permet de confectionner des perruques pour les enfants malades ayant perdu leurs cheveux.

«Bryanna a donné ses cheveux deux fois. Brandyce suit les traces de sa sœur. Elle était un peu inquiète avant d’aller chez le coiffeur, mais sa décision était prise», a précisé Tina Bilodeau, maman des deux demoiselles.

Afin de pouvoir confectionner ces perruques, les cheveux donnés doivent idéalement être tressés et mesurer douze pouces de long.

« C’est bizarre, je me sens plus légère et je peux avoir les cheveux détachés maintenant. Avant, ils s’emmêlaient trop, a ajouté Brandyce qui a remis une tresse de 26 pouces à l’organisme. Je sais que les enfants vont se sentir bien avec des cheveux, ils seront moins tristes. »

Le partage est une seconde nature c’est cette jeune fille. À l’école, elle aime aider les autres, en classe, à la cuisine, à la gestion du recyclage, tout comme au patinage artistique alors qu’elle prend sous son aile les plus jeunes. «J’aime ça savoir que je peux aider», conclut Brandyce.

Sophie Marais smarais@actualites-letincelle.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.