Publicité
7 novembre 2016 - 04:01

Les travaux sont en route

Asbestos - En août dernier, la municipalité d’Asbestos annonçait l’arrivée de la bannière Tim Hortons sur son territoire.

Bruno Saint-Onge est le promoteur franchisé qui a travaillé de concert avec la Ville et d’autres partenaires pour que «tous les morceaux soient là, à la bonne place». M. Saint-Onge n’en est pas à son premier projet avec la bannière Tim Hortons. Il possède plusieurs restaurants à Victoriaville et à Warwick.

«Nous attendions cette annonce depuis 2011. Le Tim Hortons sera la pierre d’assise du boulevard Saint-Luc et de l’entrée de la ville. Cette bannière apporte beaucoup d’autres choses, des emplois, une clientèle extérieure. Et nous sommes fiers de voir que des promoteurs de l’extérieur ont confiance et ose croire à Asbestos», avait pour sa part exprimé le maire Hugues Grimard.

Les travaux

Le projet, qui sera réalisé en deux phases, comprendra l’installation du Tim Hortons, de la station-service, du dépanneur et d’un troisième local à louer. Les travaux devraient débuter en mars 2017, mais l’aménagement est déjà en route sur le terrain. La seconde phase du projet se fera selon la demande. Elle permettrait d’offrir des locaux commerciaux supplémentaires afin d’attirer de nouveaux commerces de services selon les besoins de la population.

Rappelons que la bannière Tim Hortons comprend plus de 500 restaurants à travers le Québec.

Sophie Marais smarais@actualites-letincelle.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.