Publicité
5 novembre 2016 - 04:00

Une cure de rajeunissement pour le Comptoir familial d'Asbestos

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources – Le Centre d’action bénévole (CAB) des Sources est devenu gestionnaire du comptoir familial en décembre 2015. Et après plusieurs mois de travaux d’amélioration et de réaménagement, le «magasin» a été officiellement inauguré le 31 octobre dernier.

En prenant à charge le Comptoir familial qui existe depuis 1975, le CAB désirait sauvegarder sa mission tout en y offrant un service de qualité et en assurer le développement.

«Il fallait faire un lieu de magasinage accueillant, attrayant et fonctionnel, explique Serge Bonneville, directeur général du CAB. L’équipe a fait preuve d’imagination, de créativité et de détermination pour y parvenir.»

Le réaménagement de l’espace a permis d’augmenter de 250 pieds carrés la surface du magasin. Le triage des vêtements ne se fait plus en boutique, mais dans un entrepôt à l’arrière, où une laveuse et une sécheuse rendent maintenant de fiers services. Deux nouvelles cabines d’essayage ont été installées et les toilettes réaménagées pour permettre un accès aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Une partie du plafond a aussi été insonorisée et un décor plus moderne et une ambiance plus conviviale viennent compléter les améliorations effectuées.

«Ce projet de 35 000 $, dont 23 500 $ provient du Fonds de soutien aux entreprises et du Fonds local d’investissement de la MRC des Sources, redonne un second souffle au Comptoir», a ajouté M. Bonneville.

«Le 10 janvier 1975, le Comptoir familial de l’Or blanc a vu le jour avec pour but principal de venir en aide aux assistés sociaux et aux aînées. Nous vendions de la literie pas chère et confectionnions des vêtements au début », s’est souvenue Cora Levasseur, fondatrice du Comptoir familial.

Aujourd’hui, le Comptoir familial compte deux employées qui sont épaulées par une solide équipe de bénévoles.

«Je suis éblouie par ce que je vois maintenant. Je vous souhaite autant de bonheur que j’en ai eu à faire ça pendant 35 ans», a conclu la fondatrice.

À noter que les heures d’ouverture demeurent inchangées, tout comme les prix des articles et la politique et procédure de dons de vêtements.

Sophie Marais smarais@actualites-letincelle.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.