Publicité
3 novembre 2016 - 04:00

Lancement du Club des Grands Protecteurs à St-Denis

Saint-Denis (RC) – Sous la présidence d’honneur de la famille Bombardier, l’Association pour la protection du lac Brompton a procédé au lancement du Club des Grands Protecteurs durant l’avant-midi du dimanche 23 octobre.

Rassemblées à la salle du conseil municipal de Saint-Denis-de-Brompton, une trentaine d’invités et d’intervenants ont participé au lancement, dont le maire Jean-Luc Beauchemin accompagné de ses homologues Serge Fontaine de Racine et le conseiller Robert Dezainde qui représentait le maire Jean-Pierre Adam du Canton d’Orford, tous trois liés au secteur du lac Brompton.

Ému à la fois par le nouveau souffle des protecteurs et par les efforts développés avec peu de moyens, mais beaucoup de volonté avec ses collègues, l’ex-président de l’association, Marco Lemay, est soulagé de pouvoir compter sur des ressources accrues. « Par leur support financier, ce regroupement de donateurs permettra d’amorcer un renversement de la tendance de dégradation progressive, maintenant trop rapide en raison du développement domiciliaire et de pratiques nuisibles au fil des années », constate celui qui est maintenant président honoraire de l’organisme. Au terme de son allocution généreuse, les personnes présentes l’ont chaleureusement applaudi.

Conscientisation et projets

Parmi les projets envisagés, le contrôle de l’éradication du myriophylle à épi, une plante qui envahit les baies, est un problème qui pourra être mieux contrôlé via les ressources des Grands Protecteurs. À ce volet s’ajoute un meilleur contrôle de la navigation par la création d’une patrouille nautique ; un programme d’aide à la réfection ou au remplacement des installations septiques polluantes ; la réfection de la traverse de batraciens de la route 220.

Au nom des membres de sa famille et de ses proches, la présidente d’honneur du club, Huguette Bombardier, fille de feu Joseph-Armand Bombardier, a rappelé la contribution de son père qui a permis dès le début des années 1940 l’acquisition des terres et rives du lac Laroche, de Kingsbury et sa mine d’ardoise et du lac Brompton. Chacune de ses zones a été protégée ou aménagée par les visions de l’inventeur de la motoneige. À travers les acquisitions et développements liés aux municipalités et promoteurs au fil des décennies, des portions de territoire seront bientôt reprises par le gouvernement du Québec.

Plusieurs résidents du lac ont accepté de prêter main-forte à l’Association qui œuvre depuis 38 ans à mieux protéger le lac. La contribution annuelle de 35 $ par famille a permis aux bénévoles de générer graduellement une conscientisation, mais les actions étaient sabrées par un budget minimal. L’apport des Grands Protecteurs permettra de mettre des projets structurants.

Aux membres de la famille Bombardier (Huguette, Janine et André ainsi que Jean-Louis Fontaine et Diane Fontaine), s’ajoute David Bilodeau du cabinet de services professionnels Deloitte qui assumera la gestion des projets, et de quelques familles dont les Dufour (Vitrerie J.O. Dufour), les Barbeau (Ovivo), les Lemay (Power Corporation du Canada), les Desautels (Camping plage McKenzie), les Rousseau (Sherbrooke Toyota), les Gervais (Faubourg de la Falaise), les Verreault, Roubert, Béchard-Aubin, Bernard (Clinique dentaire et d’implantologie Jean Bernard), les Couture (Sequoia Industries), les Alain et les Blanchard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.