Publicité
22 août 2010 - 09:08

Collecte de sang à Windsor sous la présidence d’honneur de Roger Charpentier

Windsor (RC) – Les responsables du Centre régionale Le Bel Âge de Windsor ont fait preuve d’une belle attention à l’endroit de Roger Charpentier, à qui l’on a confié la présidence d’honneur de la collecte de sang qui se tenait au Bel Âge, mardi.

Malgré les années qui passent rapidement, M. Charpentier, qui est âgé de 87 ans, n’a pas beaucoup changé et demeure actif au sein de la communauté. « J’ai été surpris que l’on me choisisse comme président d’honneur. C’est un peu gênant, mais ça me fait plaisir d’être ici et de voir des visages que je connais bien », de dire l’ex-commerçant alors que la clinique accueillait ses premiers donneurs.

Le Bel Âge, qui était l’hôte de la collecte au profit d’Héma-Québec, en collaboration avec les Filles d’Isabelle, tenait à faire mention de l’apport de Roger Charpentier qui est l’un des fondateurs du centre régional. Un apport qui a permis de rallier l’ensemble de la communauté autour du projet de construire un endroit où les aînés de Windsor pourraient se rassembler pour diverses activités. « À l’époque, les organismes pour personnes âgées fonctionnaient séparément et il n’y avait pas vraiment de volonté pour se regrouper. J’ai accepté de m’impliquer et mon but était rallier tout le monde autour du projet. Comme je ne faisais parti d’aucun groupe, ça m’a aidé à faire valoir l’idée d’avoir une place bien à nous », se rappelle M. Charpentier.

À la retraite depuis plusieurs années, Roger Charpentier a œuvré durant plus de trente années dans le domaine de la joaillerie. Il a débuté à Richmond au sein de la Bijouterie Poirier qui, suite de la fermeture de deux entreprises locales, a ouvert un point de vente à Windsor afin de s’assurer d’une clientèle suffisante. M. Charpentier a partagé les activités du commerce pour ensuite poursuivre à son compte en sol windsorois. Durant de nombreuses années, la Bijouterie Charpentier occupait un espace du bâtiment qui abritait, jusqu’à l’incendie de 1977, le Cinéma Loma situé à l’angle de la rue Saint-Georges et de la 5e avenue.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Étincelle de Windsor se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Étincelle de Windsor collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.