Publicité
31 mars 2010 - 16:35

Val-Joli, Le maire André Therrien démissionne

Val-Joli (RC) – Dans un communiqué qu’il a fait parvenir au journal mardi, en début d’après-midi, André Therrien annonce qu’il délaisse le poste de la mairie auquel il avait accédé lors des élections municipales du 1er novembre 2009.

« Je démissionne en espérant que ça aille mieux au conseil de Val-Joli. Je ne suis pas certain d’être le problème, mais je ne devais pas être la solution. Dans la vie, il faut être au bon endroit, au bon moment et avec les bonnes personnes et les atomes crochus étaient rares. Leader, j’aurais aimé l’être mais peut-être que je n’ai pas ce talent. Enfin, je remercie les gens qui m’ont fait confiance ; excusez-moi d’avoir démissionné si vite. Merci à Mme Sylvie Bureau de qui j’ai eu beaucoup de compréhension. J’ai apprécié siéger à la table du conseil de la MRC du Val-Saint-François et je salue le professionnalisme de tous les acteurs qui la compose », conclu M. Therrien au terme de son communiqué.

Auparavant conseiller au conseil municipal de Val-Joli, André Therrien avait reçu l’appui de l’ex-maire Gilles Perron, qui avait pris la décision de ne pas renouveler son mandat en vue des dernières élections municipales. L’ex-conseillère Suzanne Grimard, qui avait délaissé son poste au cours du dernier terme en raison de divergences de vues au sein du conseil municipal, a posé sa candidature à la mairie, faisant ainsi la lutte à André Therrien. Au terme de l’élection du 1er novembre qui marquait un taux de participation de 36,1%, M. Therrien avait remporté les suffrages avec 229 votes contre 201 pour Mme Grimard.

C’est le 6 avril, lors de l’assemblée régulière du conseil municipal, que la lettre de démission sera déposée. À partir de là, une période requise pour les mises en candidature suivra son cours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.