Publicité
26 avril 2008 - 00:00

Une année chargée pour le Comité de promotion industrielle de la zone de Richmond en 2007

Richmond (GM) – Les dirigeants du Comité de promotion industrielle de la zone de Richmond (CPIR) ont connu une année fort chargée en 2007, laquelle s’est traduite par l’arrivée de nouvelles entreprises, de même que l’expansion et la consolidation de compagnies déjà en place sur le territoire desservi par cet organisme.

L’année 2007 fut notamment l’occasion de souligner l’arrivée de Biocardel, une entreprise oeuvrant dans le secteur des biocarburants. Celle-ci s’est installée dans ses nouveaux locaux en mai  dernier et bénéficie des avantages des installations ferrovivaires du parc industriel tant au niveau de l’approvisionnement de ses matières premières que l’expédition de ses produits finis par wagons-ctiternes. Ce projet industriel a nécessité des investissements de 1,2 million $ et a entraîné la création de 10 emplois à ce jour.

Au cours de la dernière année, le Groupe Gaston Côté a annoncé la construction d’une nouvelle usine dans le parc industriel afin de répondre à la demande que représente l’Alberta pour les maisons préfabriquées et afin de consolider sa position de chef de file dans la fabrication de composantes d’habitations modulaires et résidentielles.

Le CPIR devrait entreprendre la construction de cette nouvelle division de 25 000 pieds carrés un peu plus tard que cette année puisqu’en raison de la faillite de l’entreprise Benor (fabrication de portes et fenêtres), le Groupe Gaston Côté pourra utiliser temporairement le bâtiment industriel vacant (l’ancienne Tyokol de 29 000 pieds carrés appartenant au CPIR) pour y installer ses équipements de production.

Durant la dernière année, on a également assisté à la fermeture de l’entreprise Gel-Gar Textiles qui a oeuvré dans le parc industriel pendant 19 années. Cependant le CPIR a réussi à trouver une nouvelle entreprise pour occuper les locaux vacants, Enduit d’étanchéité du Québec. Celle-ci oeuvre dans la fabrication de produits d’étanchéité et de calfeutrage destinés à la protection de solages et de toitures et occupe une superficie de 20 000 pieds carrés. Ce projet d’entreprise a commandé des investissements de 700 000 $ et la création de 6 emplois. Une dizaine d’emplois additionnels pourraient voir le jour en 2008.

Agrandissement

En 2007, le CPIR a aussi participé à un projet de consolidation. En effet, Emballages Novus a procédé à un agrandissement qui a permis d’accroître sa capacité de production et d’entreposage pour une superficie de 15 240 pieds carrés. Ce projet a nécessité des investissements de 1,1 million $ et a entraîné la création de 5 nouveaux emplois.

Le CPIR a aussi participé à la réalisation de dossiers à vocation commerciale, récréotouristique et communautaire en 2007. Il est intervenu dans le projet de relocalisation de l’entreprise Pro-Hill Marketing, spécialisée dans la fabrication et la distribution de produits animaliers, dans les locaux laissés vacant par Provigo sur la rue Collège Nord.

Ce projet a commandé des investissements de plus de 350 000 $ et a permis de maintenir des emplois à Richmond. D’un autre côté, il a permis de conserver et de mettre en valeur un bâtiment au centre-ville et la ville a aussi profité de cette occasion pour acquérir une section de terrain et y aménager un parc au centre-ville.

“ Toutes ces interventions contribuent à créer de la richesse additionnelle pour notre communauté et à augmenter son degré d’attractivité auprès des touristes et des entrepreneurs environnants, a déclaré le président Michel Ménard.

Il est donc essentiel d’orienter l’ensemble de nos efforts afin d’augmenter la qualité de vie de nos citoyens corporatifs et de leurs employés qui choisissent notre région pour s’y établir. Plusieurs dossiers à caractère résidentiel ont été analysés et structurés au cours de la dernière année mais n’ont pu être concrétisés pour diverses raisons. Les autorités du CPIR croient toutefois que le développement économique de type industriel est intimement relié à la capacité de la communauté à offrir des logements décents aux travailleurs potentiels et à cet égard, nous sommes confiants que certains projets se réaliseront au cours de l’exercice 2008”, a t-il dit.

Signalons en terminant que le conseil d’administration du CPIR est formé de Michel Ménard, Jérôme Desmarais, Denis Houle, Roger Viens, Claude Houle, Jean-Guy Berthiaume et les conseillers Réal Veilleux, Daniel Ménard et Guy Boutin. Un poste reste à être comblé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.