Publicité
16 octobre 2008 - 17:04

INVITÉ À LA FINALE NORD-AMÉRICAINE DE DRESSAGE DE CHEVAUX (REINING)

Saint-François (RC) – Antony Jolin Saint-Laurent évolue dans le domaine des chevaux depuis cinq ans. Au cours des trois dernières années, il s’est tourné avec succès vers les compétitions dites de dressage western (reining), tant et si bien qu’il fut invité à la finale de l’Est du Canada dans la catégorie « débutant affilié » qui se tenait à Blainville de 27 septembre dernier.
« Dans cette finale qui rassemblait plus de 50 participants, je me suis taillé une place parmi les quatre premiers concurrents. Mon aventure ne se termine pas là, car l’association nationale de chevaux de dressage (National Reining Horse Association – NRHA) m’invite à la finale nord-américaine qui se déroulera à la fin de novembre à Oklahoma, dans l’État du Texas aux Etats-Unis. »
Âgé de 17 ans, Antony Jolin Saint-Laurent souhaite prendre part aux compétitions, mais les frais du voyage et du séjour sont onéreux. C’est la raison pour laquelle il recherche actuellement des commanditaires afin de l’aider au plan matériel ou financier. Les entreprises, commerces et personnes intéressées peuvent communiquer avec lui par téléphone au 819 845-5747, par courriel à toony1919@hotmail.com, ainsi que par voie postale à « Antony Jolin Saint-Laurent, 74, rang 2 Ouest, Saint-François-Xavier-de-Brompton, J0B 2V0.
Il remercie à l’avance tous ceux et celles qui l’aideront à réaliser un rêve qui mijote depuis ses débuts dans l’univers des chevaux et du dressage.


  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.