Publicité
15 octobre 2008 - 17:01

Le cocktail annuel de financement du Parti Québécois de Richmond qui s’est tenu le 9 octobre à Richmond fut un succès !

Richmond, - L’événement s’est tenu hier, le jeudi 9 octobre, au Banc de Marguerite, situé à Richmond, en présence de l' invité d’honneur, M. Bernard Drainville. Une visite dans la municipalité de St-Camille a précédé le cocktail.

Les militantes et les militants du Parti Québécois de Richmond sont venus en grand nombre et ont eu le plaisir de recevoir et d’entendre M. Bernard Drainville, député du Parti Québécois de Marie-Victorin,  M. André Bellavance, député du Bloc Québécois dans Richmond-Arthabaska, Mme Isabelle Fontaine, présidente du Conseil national des jeunes du Parti Québécois et Mme Martyne Prévost, candidate officielle du Parti Québécois de Richmond.

M. Bernard Drainville est venu porter un message d’espoir à tous les membres présents, l’actuelle chute des marchés boursiers ayant de quoi nous inquiéter. Avec 35 % à 40 % de notre économie qui est tributaire du marché américain, cette crise nous rejoindra donc tôt ou tard. C’est en se serrant les coudes et en travaillant tous ensemble que nous pourrons passer au travers, comme le peuple québécois a toujours su le faire à travers 400 ans d’histoire. La petite communauté de St-Camille est un exemple vivant et concret, selon M. Drainville, de notre capacité à nous prendre en main en se servant des outils que nous nous sommes donnés.

Dans le domaine de la santé, M. Drainville nous rappelle que malgré le fait que notre système public ne soit pas parfait, la privatisation ne représente pas la solution magique. Actuellement, dans le réseau public, l’attente est trop longue et l’accès aux médecins, trop difficile. Mais qui peut croire qu’il y aura moins d’attente s’il y a moins de médecins et d’infirmières pour nous soigner, occupés qu’ils seront à travailler au privé ?, a demandé M. Drainville. Le réseau public est tout à fait capable d’améliorer ses résultats, selon lui. Comment ? Par une meilleure organisation du travail et une volonté commune d’être plus efficace, plus performant. Lorsque cela est possible, on doit se donner de tels objectifs.

Au sujet de la souveraineté, M. Drainville a souligné à quel point notre société est extraordinaire et unique au monde. Nous formons un peuple différent, une société égalitaire et, avec nos outils, nous voulons vivre en français. Nous nous devons de croire à notre bonheur, chacun de nous ayant droit à son bonheur.

De plus, le Québec indépendant pourrait être une référence écologique pour le reste de la planète. Il faut donc aller chercher le maximum de pouvoirs et continuer de travailler très fort afin de réaliser notre souveraineté. M. Drainville a conclu son allocution en nous disant qu’un jour, une fenêtre s’ouvrira et que nous nous devons d’être présents pour l’avenir du Québec.

De son côté, M. André Bellavance a parlé du bilan positif de sa campagne électorale et de la détermination à servir sa circonscription et les intérêts du Québec. Il a également réitéré son appui au Parti Québécois et à la souveraineté du Québec.

Pour sa part, Mme Martyne Prévost a parlé de la culture et de l’importance de comprendre les vraies motivations et conséquences des coupures en culture dans un système québécois de financement qui, de toute évidence, devrait récupérer ces compétences du gouvernement fédéral. Finalement, pour clore la soirée, Mme Isabelle Fontaine, présidente du Conseil national des jeunes du Parti Québécois, et M. Mathieu Levasseur, attaché politique du Bloc Québécois, ont, de manière très dynamique, tracé les grandes lignes des 40 ans de victoires du Parti Québécois à l’occasion du 40e anniversaire du Parti !

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.