Publicité
8 octobre 2008 - 16:05

Aménagements des parcs municipaux. Trois parcs sont presque complétés à Richmond

Richmond (GM) – Les travaux de rénovation et de création des parcs municipaux à Richmond évalués à 460 000 $ se poursuivent de plus belle et jusqu’à maintenant, trois d’entre-eux sont presque complétés.
Il s’agit des parcs Lafrance, Maurice Cloutier et Goupil, lesquels seront terminés bientôt. Cette semaine une autre étape a été franchie alors que des travaux de drainage ont été réalisés sur les terrains de la Place des Loisirs, près de l’école Sacré-Cœur. À cet endroit, on y aménagera 8 jeux de pétanque en plus d’y relocaliser le parc de planches à roulettes. Un nouveau module de jeux pour les enfants y sera aussi aménagé tout comme des terrains de basket et de nouvelles installations sanitaires.
La clôture du terrain de balle a pour sa part été surélevée de 6 à 12 pieds il y a quelques semaines. Ces travaux nécessiteront également des modifications majeures dans ce secteur puisqu’une section de la rue 7e Avenue sera fermée définitivement à la circulation automobile. Un rond point sera aménagé pour permettre l’accès à l’ancienne école Sacré-Cœur et une décision quant à la fermeture d’une section de cette rue sera adoptée lors de la prochaine assemblée du conseil municipal.
Lors de l’assemblée de lundi dernier, on a soulevé la possibilité de la fermer avant la fin du mois de novembre mais ce n’est pas encore officiel. Les élus veulent se pencher sur cette question et évaluer la situation avant de prendre une décision finale dans ce dossier.
Rappelons que la Ville dispose d’un budget de 460 000 $ pour réaliser tous ces travaux incluant le parc urbain au centre-ville qui a été complété au cours des derniers mois. De cette somme, 230 000 $ provient du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du gouvernement du Québec.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.